// vous lisez...

Points de Vue

« Pamphlettres », un livre écrit par des défunts célèbres qui n’y vont pas de main morte

La prosopopée. Une très vieille figure de style. Un peu de prose, un peu d’épopée, des clins d’œil du passé à notre époque et le tour est joué.  On l’utilise pour faire parler un mort célèbre. Ou un animal, comme chez le fabuleux La Fontaine. Ou une figure allégorique : la Justice, la Paix, les Beaux-Arts, etc. Ou un sexe, ainsi des Bijoux indiscrets de Diderot ou des Monologues du vagin. Mais aussi des objets. Tout ce qu’on veut, en fait. Y compris une cerise, une roue, un crayon.

Dans ce livre où en effet une roue, une cerise et un crayon prennent aussi la plume, des défunts illustres sortis de leur catafalque et des objets quelconques sortis de leur boîte se mettent à parler à livre ouvert. A composer des lettres. En forme de pamphlet. D’où le titre, forcément : Pamphlettres. Un néologisme qui s’imposait, même s’il ne passera pas comme une lettre à la poste dans le dictionnaire de l’Académie.

Donc, on lira et on écoutera les billets et piques de Paul le Poulpe à Eric Zemmour, Louis XIV à François Hollande, Mozart à Macron, les frères Dalton à Nabilla. Mais aussi les mots de Lucrèce Borgia à sa descendante NKM, d’Eve nue à DSK, de Jeanne d’Arc aux Femen, d’Alfred Nobel à son talentueux mais guère nobélisable compatriote Zlatan Ibrahimovic, du peintre Rembrandt à l’amateur de toiles Claude Guéant, du rusé Talleyrand au diplomate Sepp Blatter … Et de nombreuses autres missives de disparus fameux qui n’ont pas leur langue dans leur poche.

Les leçons du passé ne doivent pas rester lettre morte. C’est ce qu’ont bien compris toutes ces célébrités d’outre-tombe qui prennent ici la plume.

« Lève-toi et gratte ! ».

Ils se sont levés, ils ont gratté.

A bon entendeur …

Pamphlettres, éditions PLON, sortie le 15 octobre 2015.

 

Couv Pamphlettres

Discussion

Aucun commentaire pour “« Pamphlettres », un livre écrit par des défunts célèbres qui n’y vont pas de main morte”

Poster un commentaire